Fleurs de bagne, l’esprit mauvais garçon

Jeune marque française créée en 2011 par Mike Dumas (Mika) alors technicien dans le domaine aéronautique, Fleurs de Bagne propose un positionnement très tranché, puisant son inspiration directement dans le milieu carcéral et criminel français du début du 20ème siècle. La recette Fleurs de Bagne ? En véritable historien du milieu du banditisme et des taulards du début du siècle dernier, Mika s’appuie sur les études des grands criminologues et médecins judiciaires de l’époque pour concevoir ses collections, non sans apporter au mélange quelques soupçons de clichés, ainsi qu’une pincée de fantasmes issues des légendes urbaines.
Le nom de la marque incarne à lui seul sa philosophie, les Fleurs de Bagne ayant longtemps constituées le curriculum vitae des truands de l’époque, arborant fièrement leurs faits d’armes tatoués sur la peau, presque par coquetterie. Les racines de cette tradition proviennent des bagnes militaires de l’armée française en Afrique du Nord, mais également les bagnes de Guyane et de Nouvelle Calédonie.
C’est dans cette culture du mauvais garçon tatoué que Fleurs de Bagne puise son inspiration pour la création de ses modèles, reflet d’une époque où le tatouage était destinés aux voyous, les valorisant dans le milieu, tout en les stigmatisants dans le reste de la société civile.

Fleurs de Bagne, une marque française

Soucieux du détail et de la qualité de ses produits, Fleurs de Bagne développe et produit plus de 90% de ses collections en France, s’assurant un savoir faire d’exception et une qualité sans compromis. La sélection des tissus et matières n’est pas en reste, la marque met en effet un point d’honneur à travailler avec des usines de renommées, souvent centenaires, en France, en Europe mais également au Japon.
La production française Fleurs de Bagne est répartie sur l’ensemble du territoire :
–    Les tricots (maille tubulaire), les marcels ainsi que les pièces en molleton sont produites à Saint Antoine Cumond, en Dordogne.
–    Les pulls en laine et les bonnets sont tricotés à Guidel, dans le Morbihan.
–    Les manteaux, vestes, chemises et pantalons Fleurs de Bagne sont assemblés à Chatillon-sur-Indre, dans le département de l’Indre.
–    Les pulls en laine, vestes en laine ainsi que les teintures et traitements, la sérigraphie et la broderie sont réalisés à Roanne, dans le département de la Loire.
–    Les chemises sont produites à Marseille, dans les Bouches-du-Rhône.
–    Les boutons et accessoires proviennent d’une des dernière  manufacture française Corne & Corozo située dans à Lyon.
–    Les sérigraphies, flocages et broderies sont effectuées à Nice.

Héritage et authenticité

La marque de vêtements Fleurs de Bagne a su développer son style rétro à l’authenticité unique qui la rends reconnaissable immédiatement.
Les inspirations militaires, industriels et carcérales du début du 20ème siècle apporte nt aux collections Fleurs de bagne un cachet unique. Chaque modèle est directement inspiré de vêtements d’avant-guerre et/ou de l’histoire du tatouage dans le milieu criminel.

Une ambition mondiale

Fleurs de Bagne se donne les moyens de ses ambitions, s’appuyant sur un réseau d’environ 80 points de vente dans plus d’une vingtaine de pays (France, Allemagne, Belgique, Pays-Bas, Autriche, Suisse, Islande, Etats-Unis, Taïwan, Hong-Kong, République Tchèque, Italie, Pologne, Danemark, Corée du sud, Japon, Italie, Espagne et Russie).
C’est ainsi que de nombreuse boutiques et revendeurs d’articles vintages proposent la marque Fleurs de Bagne en France.

Les vêtements Fleurs de Bagne

Fleurs de Bagne propose des vêtements d’une qualité supérieure.  Le détail est poussé à l’extrême avec un packaging qui lui-même vous fera voyager dans le passé, tant l’effort de présentation et l’esprit vintage est poussé à l’extrême, à l’image des cartes illustrées.
Les vêtements Fleurs de Bagne sont produits en petites séries, comme par exemple le t-shirt « Victime du col bleu » limité à seulement 188 exemplaires. Ce t-shirt 100% coton naturel dispose de la coupe traditionnelle de la Marine Nationale a l’aspect rétro des plus séduisant.
Mention également pour ce jean « Cargo Selvedge » en toile denim Selvedge japonais, directement inspiré des pantalons de travail des années 40.  Il s’accordera à merveille avec le blouson d’hiver Fleurs de Bagne Waxe « aviateur », dont la toile provient directement de la manufacture anglaise British Millerain et la doublure intérieure 100% laine de mouton fournie par la manufacture française Jules Tournier.

Fleurs de Bagne, c’est l’esprit rétro, haut de gamme. Des créations uniques souvent 100 % française. Assurément, une marque à suivre dans les années à venir.